Vérifications

Les composants d’une installation de protection contre la foudre perdent de leur efficacité au cours des ans en raison de la corrosion, des intempéries, des chocs mécaniques et des impacts de foudre.

 

Il convient de vérifier et maintenir régulièrement l’installation afin de s'assurer :

  • Qu'elle n'est pas détériorée 

  • Qu’elle assure en permanence une protection optimale contre la foudre,

  • Qu’elle intègre toutes les dispositions ou constructions récemment ajoutées,

  • Qu’elle continue à satisfaire aux exigences pour lesquelles elle a été conçue et aux normes en vigueur. 

 

Les vérifications sont de trois types :

- Vérification initiale

Dès la réalisation d’une installation de protection contre la foudre, une vérification initiale destinée à s’assurer que l’installation est conforme aux normes doit être faite avant 6 mois. Elle doit :

 

- S’assurer que l’installation de protection est conforme aux prescriptions de l’étude de conception des installations de protection (étude technique)

- Constituer un état de référence en comparaison duquel les constatations ultérieures conduiront à d’éventuelles mesures correctives

- Le maître d’œuvre devra au préalable mettre à la disposition de l’inspecteur réalisant la vérification le dossier d’ouvrage exécuté (DOE) correspondant aux travaux réalisés par ses soins.

- Vérification périodique

 

Chaque vérification périodique doit faire l’objet d’un rapport détaillé reprenant l’ensemble des constatations et précisant les mesures correctives à prendre. Lorsqu’une une vérification périodique fait apparaître des défauts dans le système de protection contre la foudre, il convient d’y remédier dans les meilleurs délais afin de maintenir l’efficacité optimale du système de protection contre la foudre.

 

- Vérification occasionnelle

S’assurer que l’installation n’a pas été détériorée après la détection d’un impact foudre ou suite à des travaux sur l’installation protégée

© 2020 PM EXPERTISES

    Tous droits réservés